• «Nous sommes conscients que notre pays a un avenir. Mais comment être aujourd’hui pour compter demain» dixit Modibo Sidibé

    Modibo Sidibé sur les réformes en cours : «Le gâchis et la désillusion, voire l’impasse, peuvent-ils être encore évités à notre peuple à quelques encablures de la fin du mandat ?»Modibo-Sidibe-FARE-
     

    Au moment où certains s’agitent pour être dans le gouvernement, les états-majors des partis politiques sont en ébullition. Modibo Sidibé continue avec ses rencontres citoyennes dans la capitale. Le samedi 08 avril, le président du parti Fare An Ka Wuli était à la rencontre citoyenne de Mme Traoré Sylvia à Kalaban-Coura.

    Les jeunes et les femmes étaient au rendez-vous. Le président des Fare An Ka Wuli, M. Modibo Sidibé, était ce samedi 08 avril 2017 dans la famille Traoré Sylvia derrière l’hôtel Wassoulou, pour rencontrer le groupe Benkadi. Les femmes et les jeunes étaient les plus nombreux à cette rencontre. Alors, on peut imaginer un peu le contenu du débat.

    Le président Modibo Sidibé a apporté des réponses aux préoccupations des populations, notamment : école, santé, chômage, promotion de la femme et des jeunes… À propos des grèves, le président Sidibé pense qu’il est de la responsabilité de l’Etat d’apporter des réponses appropriées aux revendications des syndicats dans un dialogue franc et sincère. Mais alors, il est difficile de parler aux syndicats quand ceux-ci sont au courant de toutes les entorses à la gouvernance.

    Pour le président Sidibé, toutes les préoccupations soulevées ont leur réponse dans son programme. Il s’agit de refonder notre nation à travers un dialogue national qui permette de repartir avec l’ensemble de nos compatriotes. Auparavant, le président avait fait un tour au domicile du chef de quartier Mansa Coulibaly, qui dira ceci pour résumer l’état de délabrement de notre pays : «tout ce que nous subissons aujourd’hui comme douleur, c’est  la douleur de l’argent, nous avons vendu nos âmes aux diables, alors nous payons le prix…».

    Le projet de société de Modibo Sidibé est Mali Horizon 2030, seul projet complet qui peut sauver le Mali en 2018. Comment faire en sorte que qu’un enfant de 10 ans soit rassuré de ses études ; de son boulot ; de son mariage ; de l’école de ses enfants à lui aussi, pour que ces derniers puissent avoir un avenir radieux et rester travailler au Mali. Modibo Sidibé fait allusion souvent «à la femme qui commence à préparer le mariage de sa fille qui vient seulement de naître.» Elle n’attend pas le jour du mariage. Elle prévoit pendant des années (à court, moyen et long termes). Il trouve que c’est pareil en politique. Qui dit mieux ?

    M. SOW

    « Front social : Prévenir vaut mieux que guérirLa Russie aimerait bien connaître “les intentions réelles” de Donald Trump sur la Syrie »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :